COLOS ET CENTRES DE LOISIRS : LA LAÏCITE EN PRATIQUES

LE447

Loisirs Éducation n° 447

Les colos, les centres de loisirs, les formations Bafa sont de plus en plus confrontés à des demandes d’ordre religieux. Cela interroge la mise en œuvre de la laïcité, valeur fondatrice des associations membres de La JPA. Pour elles, la laïcité est le principe fondamental de notre société pour vivre ensemble, harmonieusement, et s’enrichir de la différence.

Plus de détails

En savoir plus

Téléchargement: sommaire_447 (87.58k)

Téléchargement: Sommaire_dossier_447 (335.5k)

9,50 €

En savoir plus

Licenciement d’une salariée voilée à la crèche Baby-Loup, suspension de quatre animateurs qui suivaient le ramadan en centre de vacances, renoncement de la part de certaines municipalités de proposer des menus de substitution sans porc en restauration scolaire… Dans l’entreprise et dans l’espace public, les revendications religieuses réinterrogent la laïcité.

Les colos et les centres de loisirs sont, eux aussi, confrontés à de nouvelles demandes. Sans exagérer leur impact et afin d’éviter amalgames et incompréhensions, des associations laïques ont ouvert le débat pour faire vivre, ensemble et bien, tous les enfants et tous les jeunes. Les réponses ainsi construites s’appliquent à tout type de revendication, religieuse ou politique. Les associations considèrent que la mise en place des valeurs laïques commence dès la formation des futurs animateurs et directeurs, dès la constitution des équipes, dès l’inscription.

Sans exception, les associations refusent tout prosélytisme. Pour elles, la laïcité est le principe fondamental de notre société pour vivre ensemble, harmonieusement, et s’enrichir de la différence de chacun.

Loisirs Éducation n° 447 – juin 2013