FEMMES-HOMMES, UNE EGALITE A CONSTRUIRE !

LE449

Loisirs Education n° 449

Les associations du secteur de l’animation ont un rôle à jouer en faveur de l’égalité filles-garçons, femmes-hommes. Cela passe d’abord par une prise de conscience par les équipes des stéréotypes qu’elles peuvent véhiculer. Ces stéréotypes de genre enferment les enfants, futurs adultes, dans les rôles sociaux prédisposés d’un système encore inégalitaire.

 

Plus de détails

En savoir plus

Téléchargement: Sommaire_449 (81.77k)

Téléchargement: Sommaire_dossier_449 (94.11k)

9,50 €

En savoir plus

Dans notre société qui se targue pourtant d’être parmi les plus avancées, l’égalité femmes-hommes reste encore un objectif à atteindre, qu’il s’agisse de l’espace public, de la vie professionnelle ou des activités domestiques. Être une femme ou être un homme ne relève pas que de la biologie mais aussi de stéréotypes et d’injonctions sociales imprimées par un modèle patriarcal persistant.

Conformément à leurs exigences égalitaires, les associations d’éducation populaire doivent redoubler de vigilance pour ne pas reproduire ces stéréotypes de genre qui enferment les enfants, futurs adultes, dans les rôles sociaux prédisposés d’un système inégalitaire.

Pour adapter leur action éducative à cet impératif à la fois social, économique et éthique, les animatrices et les animateurs des accueils collectifs de mineurs doivent prendre conscience de leur propre enfermement. L’avancement de l’égalité femmes-hommes demande une vigilance de toutes et de tous, à tous les instants.

Vous trouverez dans ce dossier une interview de Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des Droits des femmes, de la Jeunesse, des Sports et de la Ville.

Loisirs Education n° 449 – décembre 2013